Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

GALVEZ Christian Mangarodez

  • Hommage à Rachid Taha.

    J'aimais bien ce que tu faisais. Ce duo avec India Martinez "NiÑo sin Miedo" m'a toujours bouleversé.

    Je le réécoute en ce triste jour.

  • Flamenco pur...

    Rocio Màrquez, je ne m'en lasse pas. C'est une de mes artistes ibériques préférées!

  • Louis Winsberg en concert près de chez moi.

    LOUIS WINSBERG « JALEO For Paco »

    16 février 2018 à 20h30

    La Garde (83130)
    Théâtre Le Rocher

  • EL EMIGRANTE. Juanito Valderrama. Hommage 1906.2016

    A tous les migrants de la terre...Con la colaboración (por orden de aparicion) de Juan Valderrama (hijo), Joan Manuel Serrat, Ana Belén,  Jose Luis Perales, Maria Isabel Martirio, Dorantes (piano), Víctor Manuel, Manolo García, Diana Navarro, Antonio Carmona, Rocío Márquez, Miguel Poveda, Sílvia Pérez Cruz, José Mercé, Pasión Vega,  Arcángel, Estrella Morente.


    Lire la suite

  • Un livre haletant...

    Née à Villefranche sur Saône, dans la région lyonnaise, Catherine BOLLON GALVEZ s'est installée dans le Var en 1985. Elle vit actuellement au Pradet, à quelques kilomètres de Toulon où elle a été enseignante de nombreuses années.

    Les Editions de la Courtine publient en 2004 son premier livre, un recueil de nouvelles, FINALEMENT ELLE POURRAIT GARDER LE CHAT.

    Son roman, LA COULEUR DU BROUILLARD, situé au cœur du pays Bressan, sort en 2007 chez Géhess Editions.

    UNE CHANCE DE MOINS POUR LES ENFANTS EN SOUFFRANCE À L’ÉCOLE  publié en 2010, témoigne de son engagement auprès des enfants en difficulté scolaire.

    Auteure de poèmes, de paroles de chansons, elle écrit pour un groupe suisse Les DivadéVas qui met en musique et chante ses textes sur les scènes helvétiques.

    Elle aime également peindre et expose régulièrement ses œuvres au sein d’associations d'artistes de Provence et de Méditerranée.

     Logo Mauvais sang.png

     

    Anaïs Châtelain, jeune enseignante à Toulon, découvre à plusieurs reprises dans sa boîte aux lettres des messages énigmatiques.

    Lui sont-ils destinés ? Si oui, qui les lui envoie et pourquoi ?

    Plaisanterie de mauvais goût, chantage, menace ?

    Dans le même temps son grand-père meurt et elle doit se rendre dans sa région d'origine, le Beaujolais. Là, elle renoue avec ses souvenirs d'enfance dans un village où deux meurtres ont été commis autrefois sans jamais être élucidés. Y-a-t-il un lien entre ces événements ? Anaïs parviendra-t-elle à le découvrir? A quel prix ?

    Outre la richesse de l’histoire, le portrait des personnages et la peinture de leurs sentiments rendent ce roman incontournable.

    Le talent de l’auteure pour manier l’art du suspens et tenir en haleine le lecteur se confirme dans ce nouveau titre.  

    Lire la suite

  • L'argentine Sandra Rumolino chante J.M Serrat.

    Je découvre cette chanteuse argentine Sandra Rumolino à l'occasion de la sortie de son dernier album Tres Luceros. ..."après avoir emmené le tango dans les Balkans, elle promène aujourd'hui sa voix chaude, très pure, sur des terres latines plus personnelles en compagnie de Kevin Seddiki guitariste précis, élégant..." A.B

    Sa reprise de Mediterranéo  du Catalan Joan Manuel Serrat s'entend comme un hymne aux migrants naufragés de toutes les mers.

    Version J.M Serrat et artistes associés...

     

  • Federica Montseny.

    Federica Montseny, l'indomptable.

    France 3 a diffusé lundi soir 18 juillet un documentaire en forme d’hommage à la première femme ministre d’Espagne et d’Europe, qui entreprit, en 1936, de légaliser l’avortement.

    Ecrivain et anarchiste,  en charge de la santé et de la sécurité sociale, elle tente d'améliorer la situation des femmes seules, des enfants et milite pour une éducation laïque pour tous. Elle est aussi à l'initiative de la première loi en faveur de l'avortement. En 1939, la chute de la République espagnole la pousse à l'exil. Arrêtée par la police de Vichy, elle est placée en liberté surveillée pendant toute la guerre. Elle se fixe alors à Toulouse où elle poursuit son travail, convaincue que la culture peut changer le monde.

    La critique TV de télérama du 16/07/2016:

    Il y a vingt-deux ans, dans une relative indifférence, s'éteignait à Toulouse Federica Montseny, au terme d'une vie d'engagements et de désillusions. Ecrivaine, pédagogue avant-gardiste, dirigeante anarcho-syndicaliste, ministre de la Santé sous la Seconde République espagnole, elle fut pourtant l'inspiratrice, en 1936, de la première loi sur l'interruption volontaire de grossesse. Se démenant aussi pour impulser des lieux d'accueil pour les enfants des rues, les femmes seules, les chômeurs...Mais les journées sanglantes de mai 1937, l'affrontement entre militants du Parti communiste et anarchistes scellent l'éclatement du camp républicain... et la sortie du gouvernement de Federica. Lorsque, en 1939, les nationalistes menés par Franco triomphent, Federica, comme des milliers d'Espagnols, prend le chemin de l'exil vers la France. Arrêtée par la police de Pétain, elle est condamnée mais n'est pas extradée puisque enceinte. A la Libération, comme des milliers de libertaires, survivants des camps et héros de la résistance, elle choisit Toulouse. S'échine à reconstruire la CNT, relance sa presse, publie, rêve de faire tomber Franco. Mais les années passent, le dictateur est toujours là et la nouvelle génération militante diverge sur les méthodes d'action.

    Entremêlant séquences contemporaines à Toulouse, témoignages de proches, analyses d'historiennes et archives, le film fait émerger cette figure emblématique du Frente Popular, injustement tombée dans l'oubli. Sans doute contraint par le format, il peine un peu à ressusciter la complexité des enjeux idéologiques, la fièvre de l'époque. Mais instaure une continuité avec le présent grâce au bel hommage que rend Ada Colau, la maire de Barcelone, à Federica.
    Hommage  à Inti Illimani. El pueblo unido jamas sera vencido.

  • NILDA FERNANDEZ "BOOTLEGGER" (extraits 9mn) au Divan du Monde, à Paris.

    "Bootlegger” s’écarte des DVD live habituels. Deux caméras fixes et cinq à l’épaule, étalonnées comme des smartphones voleurs d’images, témoignent des émotions qui traversent le public. Les changements d'ambiance, de plan et de langue créent une sensation d’immersion totale.
    “Bootlegger” débute de façon insolite lorsque Nilda, assis devant le bar, chante Madrid Madrid au milieu d’un public surpris mais ravi. Son interprétation de Nos Fiançailles vous surprendra également.
    “Bootlegger” fait découvrir des textes ciselés évoquant des souvenirs d'enfance , un amour pour la France  et des choix d'artiste. Les compositions sont toujours aussi évidentes que recherchées. Quant à la voix, elle se fait plus ardente encore que d'habitude au son des guitares électriques

    Nilda Fernandez est un artiste qui évolue hors des sentiers battus médiatiques et qui semble s'être libéré des contraintes habituelles. Par conséquent il faut être un "fan" pour pouvoir le suivre et profiter de son talent. Courez le  voir et l'écouter si vous en avez l'occasion. Rare.

  • PABLO ALBORAN et INDIA Martinez.

    Un peu de variété mais j'aime bien, sans doute pour leurs racines andalouses :

    Pablo Moreno de Alborán Ferrándiz connu comme Pablo Alborán (né le 31 mai 1989 à Malaga,) est un chanteur, guitariste et pianiste espagnol.

    Solamente tú a été posté sur le net en Espagne en octobre 2010 en tant que chanson phare de son premier album lancé en février 2011. Le single comme l’album ont tous deux connu un énorme succès, au point d’atteindre le top des ventes en Espagne durant plusieurs semaines consécutives. L’album de Pablo Alborán, album le plus vendu en Espagne en 2011, a raflé plusieurs récompenses, dont celui de l’album de l’année RTVE. (source wikipédia)


    Jennifer Jessica Martínez Fernández connue sous le nom de India Martínez (née à Cordoue le 13 Octobre 1985) chanteuse espagnole. Vencer el amor.

     

  • Un peu de salsa...

     

    Tanja K (La Alemana)  et  Jorge B (Ataca) dansent sur Te extraño de X-Treme: Danny Mejia et Steven Tejeda.



    Te extraño  (Tu Me Manques)

    El tiempo pasa y pasa, y yo sigo así queriendote
    en mis brazos sin poderte tener Y busco una
    salida para no verme asi hay que lejos de mi lado
    tu amor esta de mi Yo lloro y lloro al saber que
    no estás Con mis labios mira mami yo te quiero
    besar y trato y trato por no sentirme asi pero
    es malo saber que ya no me quieres a mi  Mira como estoy
    sufriendo me quemo por dentro por sentir tu amor
    Mami no me hagas eso sabes que te quiero con
    todo el corazón …